Les Carabins remportent la finale féminine

Volleyballféminin samedi le 21 février 2015, 22:40

Alors qu’elle n’avait plus de marge de manoeuvre, l’équipe féminine de volleyball Rouge et Or n’a malheureusement jamais vraiment été dans le coup samedi soir au PEPS. Comme la veille à Montréal, les Carabins n’ont eu besoin que de trois manches (25-11, 25-18, 25-22) pour défaire les Lavalloises et ainsi leur ravir le titre provincial.

Les Bleues n’avaient visiblement pas l’intention de se faire jouer le même tour que l’an dernier, alors qu’après avoir gagné le premier duel, ils avaient échappé les deux suivants et la bannière provinciale par le fait même, aux mains du Rouge et Or.

« Elles étaient en mission », a avoué après le match le pilote des Rouges Olivier Caron, au sujet des championnes. « Je pense qu’on a frappé un mur, après une fin de saison émotive, difficile physiquement et mentalement. On a manqué de gaz en fin de semaine, mais Montréal a mieux joué », analysait-il. Mentionnons que les deux formations pourraient maintenant se recroiser au championnat canadien, puisque Carabins et Rouge et Or étaient déjà qualifiées d’office avant le début de la finale.

Caron avait de bons mots pour les vétéranes Esther Gilbert, Sophie Dallaire, Valérie Lemay et Émilie Ducharme qui jouaient ce soir leur dernier match en carrière au PEPS. « Esther et Sophie, en cinq ans, auront participé à quatre championnats canadien, et ont déjà deux médailles au cou. Elles ont beaucoup aidé le programme. Valérie, après deux années difficiles, renaît de ses cendres l’an dernier et a été encore meilleure cette année avec une place sur la 2e équipe d’étoiles, et Émilie qui s’est développé dans son nouveau rôle de passeuse l’an dernier, et qui a prouvé qu’elle était capable de le faire au niveau universitaire. Faut s’assurer que la fin soit heureuse pour elles aux nationaux! »

Les Carabins ont amorcé le match en lion, se forgeant rapidement une avance de 7-1. Voulant secouer sa troupe, Olivier Caron a substitué sa passeuse Émilie Ducharme par Pénélope Drapeau, mais l’attaque n’a pas débloqué. Pendant ce temps, les frappes montréalaises semblaient trouver un bout de terrain à chaque fois. En avant 16-8 à la pause obligatoire, les Bleues n’ont eu aucune difficulté à boucler la première manche 25-11.

Le Rouge et Or a connu de meilleures séquences à l’attaque en début de deuxième manche. Sophie Dallaire s’est mise en évidence, elle dont les trois attaques marquantes faisaient 6-4 Laval. À 11-10 Carabins, Montréal a aligné cinq points de suite et n’a plus jamais regardé en arrière, en route vers un gain de 25-18.

La troupe d’Olivier Caron a montré plus d’énergie au troisième set, au sein duquel les deux équipes sont demeurées nez à nez jusqu’à 13-13. Malheureusement pour le Rouge et Or, c’est à ce moment que Montréal s’est mis à marquer avec régularité. À 22-14, Laval a amorcé une remontée, mais c’était trop peu, trop tard. Les Carabins ont finalement concrétisé leur championnat grâce à un gain de 25-22.

pointage 1er 2e 3e
Montréal (3) 25 25 25
LAVAL (0) 11 18 22

Meneurs du Rouge et Or
Attaques marquantes : Sophie Dallaire 7, Alyssa Fields-Bouchard 7
Récupérations défensives : Alice Cloutier 7

L’équipe féminine du Rouge et Or se préparera maintenant pour le Championnat de SIC, qui se déroule du jeudi 26 février au dimanche 1er mars à l’Université de Toronto. Toutes les parties seront webdiffusées au cis-sic.tv. Le mercredi 25 février, le banquet des étoiles honorera les meilleures volleyeuses au pays. Quelques Lavalloises pourraient se retrouver au firmament canadien dont Alex Béraud, en lice pour le titre de recrue de l’année.