Championnat de SIC : Laval s’éteint en quatre manches

Volleyballmasculin vendredi le 27 février 2015, 19:50

Comme son pendant féminin, le Rouge et Or a baissé pavillon en demi-finale consolation du championnat canadien de volleyball masculin vendredi soir à Saskatoon.

Les Lavallois ont plié l’échine 3 à 1 contre l’équipe hôtesse des Huskies de la Saskatchewan. Confronté à une formation aguerrie au bloc, le Rouge et Or a montré plus d’intensité que la veille, mais ce ne fut pas suffisant. Les représentants des Prairies ont dominé avec 16 blocs d’équipe, contre seulement trois pour Laval.

Il s’agit de la première fois depuis 2006 que la troupe de Pascal Clément ne participe pas à trois matchs au championnat national, puisqu’il n’y a pas de duel prévu pour la septième position.

« Notre jeu n’a pas été assez bon », a lancé Clément. « Malheureusement, c’est trop difficile de revenir d’un grand écart. Ce sont dans des moments comme ceux-ci qu’on a l’opportunité de développer son caractère. »

Le Rouge et Or faisait taire la foule partisane d’entrée de jeu, prenant les devants 12-8 et conservant cette avance tout au long du set. Bruno Lortie était intraitable, réussissant sept attaques marquantes en 13 tentatives dans la manche pour permettre aux Lavallois d’enlever le premier engagement 25-19.

Laval poursuivait sur sa lancée au second set en se forgeant une priorité de 9-6. Mais cette fois, les Huskies remontaient la pente. Saskatchewan prenait neuf des 12 points suivants et menaient 15-12 à l’aube du temps mort technique. Les Lavallois reprenaient les devants à 21-19 grâce à quatre points consécutifs avec le passeur Frédéric Bolduc au service. Mais les Huskies se battaient jusqu’à la fin et une erreur des Rouges en attaque permettait aux locaux de l’emporter 26-24.

Désorientés, les Lavallois laissaient la Saskatchewan prendre une avance de 8-3 tôt au troisième. La domination en attaque de Jordan Nowakowski jumelée aux blocs du central Tyler Epp et de Matthew Busse plaçaient les Huskies dans le siège du conducteur et ceux-ci l’emportaient aisément 25-15.

Devant 2-1, l’équipe locale était déterminée à mettre fin aux hostilités en se créant un écart de quatre points, à 9-5. Le bon travail au filet des Huskies se poursuivait et Laval ne pouvait y trouver de solutions. Résultat: Saskatchewan prenait la manche 25-14, et le match 3-1. 

Vicente Parraguirre était choisi joueur du match pour les Lavallois. À noter qu’il s’agissait du dernier match universitaire pour deux finissants, soit Olivier Bibeault-Pinard et Alexandre Raymond

POINTAGE 1re 2e 3e 4e
LAVAL (1) 25 24 15 14
Saskatchewan (3) 19 26 25 25

 

Meneurs du Rouge et Or
Attaques marquantes : Vicente Parraguirre 17, Bruno Lortie 10
Récupérations défensives : Bruno Lortie 8, Vincent Thibault-Bernier 8